Un budget propre, l’un des défis du pouvoir judiciaire, selon le CSM

 18 Dec 2017 00:59:29    154 vue(s)     0

Le président du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), également président de la Cour constitutionnelle, Benoît Lwamba, a déclaré jeudi 20 août que la réforme du pouvoir judiciaire faisait face à deux défis dont la dotation du pouvoir judiciaire d’un budget propre. Il l’a déclaré à l’occasion de l’assemblée générale extraordinaire du Conseil supérieur de la magistrature.  

« La réforme du pouvoir judiciaire fait face à deux défis majeurs. D’une part, l’éclatement effectif de la Cour suprême de justice et, d’autre part, l’octroi au pouvoir judiciaire d’un budget sous forme d’une dotation propre. Ce budget sera de nature à promouvoir et à consolider la rédévabilité du pouvoir judiciaire », a expliqué Benoît Lwamba.

Le président du Conseil supérieur de la magistrature a indiqué que cette session de son institution allait poursuivre la matérialisation de la réforme du pouvoir judiciaire.
  0 Commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement CSM. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, CSM se réserve le droit de supprimer tout commentaire sans objet pour l'article, Campagnes publicitaires ou liens vers d'autres sites, injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.


Localisation

Google Maps

Appelez-nous

+243 825 620 563

Nous écrire

info@csm-rdc.cd